Le vieil homme et la mer

Le vieil homme et la mer

Dessins à partir d’un extrait d’une œuvre d’Ernest Hemingway.

Extrait :

Le soleil monta dans le ciel. Le poisson ne donnait aucun signe de fatigue. Une seule chose consolante : l’inclinaison de la ligne, qui indiquait que le poisson nageait à une moins grande profondeur. Cela ne signifiait pas nécessairement qu’il sauterait, mais le laissait prévoir.
— Mon Dieu, faites qu’il saute, dit le vieux. J’ai assez de ligne pour m’en arranger.
« Des fois que je tende un peu plus pensa-t-il. Juste assez pour lui faire du mal ? Ça le ferait peut-être sauter. Maintenant qu’il fait jour,
mon Dieu, faites qu’il saute. Comme ça il remplira d’air les sacs qu’il a sous le dos au lieu de s’en aller crever au fond de la flotte. »

Il essaya d’augmenter la tension de la ligne ; mais celle-ci, depuis qu’il avait ferré le poisson, était tendue à se rompre ; quand il se pencha en arrière pour tirer, il éprouva une telle résistance qu’il comprit qu’il était impossible d’obtenir davantage. « Pas de secousse surtout, pensa-t-il. À chaque secousse, l’hameçon y arrache la gueule un peu plus, et il risque de l’envoyer promener au moment où il sautera. Tout de même, depuis qu’y a du soleil ça va mieux. Pour une fois, j’ai la veine de pas l’avoir dans l’œil. »
Des herbes jaunes s’étaient accrochées à la ligne, mais le vieux savait que c’était autant de poids supplémentaire que le poisson avait à remorquer, et il en était ravi. C’était cette herbe jaune du Gulf Stream qui avait produit tant de phosphorescence au cours de la nuit.
— Poisson, dit-il, je t’aime bien. Et je te respecte. Je te respecte beaucoup. Mais j’aurai ta peau avant la fin de la journée. Que je dis,
pensa-t-il.

Extrait : Le vieil homme & la mer par Ernest Hemingway.

Dessin par Leo Lavital Picman

Fait avec de la peinture à l’eau, crayon de couleur

Numérisé et ajout de texte numérique.

Notre galaxie

Notre galaxie

Galaxie 

Si vous prenez le temps de regarder tout là-haut sous un ciel dégagé dans un endroit sans pollution de lumière, il est possible de distinguer la galaxie et ses étoiles. Il y a tant de merveille dans notre univers.

Dessin réalisé à partir de Photoshop.

@picman

Bonnes vacances d’été !

Bonnes vacances d’été !

Une illustration pour vous souhaiter de bonnes vacances d’été !

Il fait beau, il fait chaud. Ce temps donne envie de se jeter à la mer et de boire de bons cocktails glacés au bord de la plage. ­Je ne peux pas en profiter. Donc j’ai décidé de réaliser cette illustration pour me sentir dans cette ambiance.Si vous avez l’occasion de partir en voyage cet été, je vous conseille les îles des Antilles.

Réalisée avec Adobe Illustrator. LeolavitalPicman.

 

Le vieil homme et la mer

Le vieil homme et la mer

Dessins à partir d’un extrait d’une œuvre d’Ernest Hemingway.

Extrait :

Le soleil monta dans le ciel. Le poisson ne donnait aucun signe de fatigue. Une seule chose consolante : l’inclinaison de la ligne, qui indiquait que le poisson nageait à une moins grande profondeur. Cela ne signifiait pas nécessairement qu’il sauterait, mais le laissait prévoir.
— Mon Dieu, faites qu’il saute, dit le vieux. J’ai assez de ligne pour m’en arranger.
« Des fois que je tende un peu plus pensa-t-il. Juste assez pour lui faire du mal ? Ça le ferait peut-être sauter. Maintenant qu’il fait jour,
mon Dieu, faites qu’il saute. Comme ça il remplira d’air les sacs qu’il a sous le dos au lieu de s’en aller crever au fond de la flotte. »

Il essaya d’augmenter la tension de la ligne ; mais celle-ci, depuis qu’il avait ferré le poisson, était tendue à se rompre ; quand il se pencha en arrière pour tirer, il éprouva une telle résistance qu’il comprit qu’il était impossible d’obtenir davantage. « Pas de secousse surtout, pensa-t-il. À chaque secousse, l’hameçon y arrache la gueule un peu plus, et il risque de l’envoyer promener au moment où il sautera. Tout de même, depuis qu’y a du soleil ça va mieux. Pour une fois, j’ai la veine de pas l’avoir dans l’œil. »
Des herbes jaunes s’étaient accrochées à la ligne, mais le vieux savait que c’était autant de poids supplémentaire que le poisson avait à remorquer, et il en était ravi. C’était cette herbe jaune du Gulf Stream qui avait produit tant de phosphorescence au cours de la nuit.
— Poisson, dit-il, je t’aime bien. Et je te respecte. Je te respecte beaucoup. Mais j’aurai ta peau avant la fin de la journée. Que je dis,
pensa-t-il.

Extrait : Le vieil homme & la mer par Ernest Hemingway.

Dessin par Leo Lavital Picman

Fait avec de la peinture à l’eau, crayon de couleur

Numérisé et ajout de texte numérique.

Typographie

Typographie

Un amour pour les polices d’écritures.

Nous pouvons faire de belles choses comme ceci :

Un amour pour la typographie. @leolavitalpicman
Notre galaxie

Notre galaxie

Galaxie 

Si vous prenez le temps de regarder tout là-haut sous un ciel dégagé dans un endroit sans pollution de lumière, il est possible de distinguer la galaxie et ses étoiles. Il y a tant de merveille dans notre univers.

Dessin réalisé à partir de Photoshop.

@picman

Bonjour !

Bonjour !

Bienvenue sur Leolavital Création. Suivez-moi sur mes projets en cours. Vous êtes aussi là pour me donner de l’inspiration !!

@Picman

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.